Silence Dec 2017

non, nous ne sommes pas parfaits
mais nous essayons
et la chose est du miel
nous continuons à chercher la définition de parfait

ce qui est parfait

Hi so I know this is in French but I really love the French language I think it is a beautiful language and ugh but heres the translation
"no, we are not perfect, but we try, and the thing is darling, we keep looking for the definition of perfect, what is perfect?"
scorpiothought Dec 2017

swallowed by the tempest
thrashing in the waves
harboring self-destruction

swept away by the breakdown
ravaging the vulnerability within
intensity unmatched
aimless passion blinds

light devastated by the dark
desire never-ending
jaded by the pounding hopeless flow

kill just to see the glare
of the distant sun

For anyone who's ever felt like an outsider just for existing. I may add more to this piece at some point.  I'd truly like to hear any thoughts you might have!
cindy Nov 2017

20th September 2016

C'était l'odeur de l'eau de cologne, du tabac, de l'air pollué qui m'enivraient
C'était le ciel en pleine nuit et nos doigts entremêlés qui m'évadaient
Il est étrange l'univers où deux âmes solitaires
Se rencontrent, non pas pour le plaisir de la chair
Où même les grands silences deviennent succulents
Puisqu'ils sont comblés par les tendres mouvements
De ses lèvres contre les miennes
De ma langue sur la sienne
Où seuls comptent les minutes qu'il nous reste
Alors que l'on fixe le noir infini et céleste
En espérant avoir le droit privilégié d'une pause
Juste un simple arrêt bref dans le temps pour que je puisse écrire notre histoire en prose

Chloe Morgan Nov 2017

Il m’a dit qu’il a besoin de moi, comme il a besoin de l’eau
Quand il caresse ma joue, quand il caresse ma peau
‘Je t’aime,’ il m’a dit, quand il touche mon visage
‘L’amour’, je lui dis, ‘est éphémère comme les nuages.’
La vie, c’est un courant, c’est un fleuve, une rivière
T’as besoin de moi, mais moi, j’ai besoin de l’air
‘Ton amour, pour moi, est comme les menottes,’
Je lui dis, quand je prends mes vêtements et ma culotte.
‘Mais tu peux voyager, tu peux courir, si tu veux faire tout ça !’
‘Je voudrais être seule, et je n’peux pas y faire ça si t’es là.’
‘Tu peux faire tout choses ; c’est toi que tu t’arrêtes.’
‘C'est que t’es devoir pour moi, quand je n’veux pas utiliser ma tête.’
L’amour est la roche au fond du ruisseau qui m’a piégé toujours
Donc, je t’aime quand même, mais je vais te voir autour.  
‘Non !’ Il m’a dit, ‘c’est libérer ! C’est la perfection, la vie !’
Par pitié mon chéri, la vie est la vie, mais l’amour est le purgatoire.

He tells me he needs me like he needs water
When he caresses my cheek, when he caresses my skin
'I love you', he says to me when he touches my face
'Love,' I tell him, 'is ephemeral like the clouds.'
Life is a current, is a river, a stream
You need me, but me, I need air
'Your love, for me, is like handcuffs.'
I tell him, as I take my clothes and my underwear.
'But you can travel, you can run, if you want to do all that!'
'I want to be alone, and I can't do that  if you're there.'
'You can do anything, it's only yourself stopping you.'
'It's that you're like homework for me, when I don't want to use my head.'
Love is the rock at the bottom of the stream that always traps me
So, I love you even so, but I'll see you around.
'No!' He says to me, '(love)'s freeing! It's perfection, it's life!
For God's sake my dear, life is life, but love is purgatory.
Rebecca Sorenson Nov 2017

nous devrions tous être
comme la neige
fore neige, c'est la beauté
et comme nous

nous sommes tous spéciaux
et différent
juste comme une
flocon de neige

et à la fin
juste comme la neige
nous fondons


Translation
"Just Like Snow"

we should all be
like snow
snow is the beauty
and as are we

we are all special
and different
just like a
snowflake

and at the end
just like the snow
we are melting

Trinity Carlyle Nov 2017

Bright kid
Straight A's
Always quiet as a mouse

But nowadays it seems she can barely even leave her house

Can't breathe
Can't speak
Can't even walk down the street without help

The doctors don't know what her body is doing to itself

"Go there
Take that
Pull her from this, this, and that"

Late nights
No sleep
Is barely able to eat

There's something wrong
They know it's true
"The symptoms just aren't there," they say, "Where's the proof?"

Work piling up
Quizzes missed
How is she expected to finish all of this?

"Coughing?
Wheezing?"

"All of the above
Not to mention a killer headache
and a bit of a stomach bug"

"There's no temperature yet,
So all we can do
Is give her some Tylenol with Codeine
And see if it's just the flu"

Bright kid
Hardly an A in sight
Always quiet as a mouse
Except for at night

This is about the struggle I'm currently having with my asthma, I suppose.
Oculi Nov 2017

I screamed at the top of my lungs
My body was on the pavement, strung
Out deeper than the night, skies
Are filled with stars as he dies.

He was part of me, all that's left.
I'm now a body of bones here bereft.
I scream, I scream, I screamed.
No blood left, my soul upwards beamed.

Bells chime...
Le désordre c'est moi.
I come to die...
Je sonnes les cloches...
I'm taking you all with me.

cindy Nov 2017

Les rues étaient désertes et plongées dans l’obscurité. Pourtant, les chemins étaient tout tracés. Sous la lumière des réverbères, rayonnaient les trottoirs et depuis le pont qui surplombait les voitures, la tour Eiffel brillait à l’heure du commencement. Les éclats de rire se faisaient plus intenses dans cet espace immense, qui ne demandait qu’à revivre à travers les sentiments sous silence que l’on se portait l’un à l’autre. Paris devenait un vulgaire décor pour le premier acte de notre intrigue. Le froid s’était travesti sous la forme du vent et très souvent il irritait nos visages sans que nous puissions nous en apercevoir, puisque la chaleur que ton regard m’apportait était amplement suffisante, voir étouffante lorsque tes blagues me faisaient perdre le contrôle. Nos pas nous avaient mené sur les quais de Seine, je m’étais arrêtée pour regarder les rebonds du fleuve contre le muret. Le seul signe de vie était ta respiration. Non, elle n’était pas imposante. Ce n’étaient que mes sens qui étaient tous en alerte en ta présence. J’avais fait mine de ne pas avoir senti ton regard insistant. Je n’ai jamais aimé être observée. La vérité est que je ne m’étais jamais sentie digne de quelconque attention.

La vérité est que le premier acte n’a jamais été écrit.

cindy Oct 2017

J’ai vu le démon dans ses yeux
J’ai vu le démon dans son regard
Malmenée, elle soupire de désespoir
Sa pudeur n’a pas fait long feu
Il a attrapé toutes les parcelles de son âme
Les a jetés par-dessus sa conscience
Il a l’habitude avec les femmes
Face à lui, elles perdent patience
Lui aussi, il porte   son    nom
Et porte les mêmes ambitions
« Mais ils ont l’air si différents »
Elle trouvait désormais son souvenir effrayant.

Mat Oct 2017

I said "je t'aime"
...
You said "Je vous adore"
...
Wallowing in lust,
Pondering in roses,
Why can't I stop
Thinkin' Bout You,
...
Knock Knock Knock
...
You said
"Je crois que je suis amoureux de toi"
devant ma porte

its been a minute since I have written
Next page