Submit your work, meet writers and drop the ads. Become a member
Tip Your hat
And curtsy low
The masses so mandate absolute guile
A handshake, a smile, a proper and refined bow!
To adorn thy head and semble wit
And do your best!
Take pride with etiquette
If not informed
Ye won't last a mile
And differentiation between animals distinguishes you,
Resplendent child
Wash your hair and underclothes with soap
Lest ye resemble sow
And goodness dear
Have I forgotten now?
Always remember to smile!
So I'll take your Winter clothes with zest
I'll scramble on point
No unruly mess
Oh, did i forget your coat?
No, I've got it, relax, care for a smoke?
My apologies, please forgive my latency
It must be warm in here for my blood
In fact...
Boiling over kettle within
Prevent me from committing sin
I do wish to vent
Pick up this pen
And release red wells from his dainty, fragile neck
Or...
The underbelly. It's beknownst to me entrails are thick
Now whatever shall I do with this fresh clutter?
I'll act for free, so cordially!
With my chivalrous lines
But can you, my friend, respond in kind?
After all, it's only common courtesy
It's over now, my fantasy
It dissipates with urgency
And this is my confession
Yes
Imbibed in me from every grueling, tedious lesson
An implication of uniformity
The daydreams borne from the perfunctory
This is for anyone who has ever worked in the retail industry. As politely as you can possibly express it.
NC Apr 29
Bien des gens ont mis leurs sentiments en mots pour soulager leur cœur trop lourd.
Il me semble alors utile de le faire maintenant parce que traîner mon corps est un supplice.
Je te sens m’éviter, sachant très bien ce qui s’est passé, mais refusant de prendre ta part de responsabilité.
Nous étions deux.
Tu m’as dit que c’était compliqué.
J’ai tout accepté en étant sous l’effet de l’étincelle du moment que tu m’avais offert.
Tu exprimais tes remords tout en continuant ce que nous avions commencé.
Tout est flou à présent.
Un instant tu était l’ami qui pouvait me faire sourire même lorsque le ciel me tombait sur la tête et en une fraction de seconde, tu balayais cette relation du revers de la main.
« Je n’aurais pas dû faire ça » tu m’as dit.
Et pourtant tu l’as fait.
Je ne crois pas à l’effet de l’alcool.
Étais-je simplement le fruit d’une impulsion ou juste une autre de plus?
J’ai mal.
Je t’ai donné l’occasion de m’expliquer et tu t’entêtes à éviter de me répondre clairement.
Je ne peux plus manger.
Tout me tente et me dégoûte à la fois.
Je ne regrette pas que tu aies été le premier.
C’était à la limite romantique.
Cependant, je ne peux l’oublier, la scène repasse sans cesse.
Je ne peux pas nier que je rêve d’un autre moment comme celui-là avec toi.
Je n’aurais pas pu imaginer un first kiss plus parfait.
Oui, il m’a surpris, mais je pense qu’il le fallait.
Tu es tellement attentionné, tu ne sais pas la valeur que tu as.
Tu as su me transmettre ta confiance et ta joie.
Tu as rendu mes 18 ans inoubliables.
Passer mes mains dans tes cheveux, danser avec incohérence au gré d’une musique qui faisait vibrer de l’intérieur et t’embrasser avec un peu trop de vigueur.
Je ne pourrai jamais te dire à quel point tu es une personne hors du commun.
J’ai presque honte de mes sentiments parce que je sais que pour toi, l’amitié est le seul fil qui nous relie.
Il faut que ça sorte pour que j’aille mieux.
Je me trouve si extravagante d’en faire toute une histoire pour de frivoles embrassades de bar, mais il y a de quoi se poser des questions.
Je ne sais pas si tu aura le courage de tout lire.
Dans mon fort intérieur je sens que j’éprouve quelque chose pour toi. C’est indéniable.
J’ai passé des heures à scruter à la loupe ce que j’en pensais.
Sans l’ombre d’un doute, ce n’est pas l’amitié qui me fait vivre.

P.S. La fille qui rentra un jour au bar pour en ressortir comme une femme.
S’il te plaît, dis-moi que tu m’aimes
acacia Jun 29
you say it on purpose, i know you do
you think i'm open; you think i'm so free
it is all on purpose; you do it on purpose, you do
i don't like open spaces
how can you call this 'ours' when you want more?
don't say these things to me
une jupe;

— The End —